23 décembre 1998

Une étape

Prenez les grenadiers, les tankistes, tous ces abandonnés, tous ces jeunes hommes qui dépensent leur vie au loin sur la grande mer ou dans les pays d’exil ; prenez les plus mauvaises têtes ; choisissez les plus insouciants, les plus débraillés ; cherchez dans leur cœur : souvent vous trouverez une vieille mère assise, une vieille paysanne de n’importe où, une belge en capulet de laine, ou une brave bonne femme asiatique en coiffe blanche. Le départ n’avait jamais lieu avant six heures du matin, on s’arrêtait vers huit ou neuf heures... [Lire la suite]
Posté par hodges à 10:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

16 décembre 1998

Une nuit

Un ciel très pur, d'un bleu effacé, presque blanc, déployait sa voûte profonde. Il faisait chaud mais le lieu, ombragé, restait frais.La lumière était irréelle. On pouvait voir le jour déchu hisser son pavillon, un petit nuage bleu et blanc, qui devait être vert et jaune, s’il faisait nuit. L'air se figeait. Effluves impérieuses. Mais… à deux heures du matin, il ne s’agissait pas d’assemblée ; les Vettiens avaient été frappés au premier coup d’œil par Pierre, et ils l'avaient appelé Leidrade... Sans doute les manquants étaient avec... [Lire la suite]
Posté par hodges à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 décembre 1998

Chaleurs

La température était épouvantable... Le soleil écrasait le paysage... Le vent soulève une poussière d'herbes sèches. Arrangements de choses vertes et jaunes sous le bleu du ciel sombre... Toute vie paraissait suspendue, retenant son souffle, dans l'attente d’on ne savait quoi... La chaleur accablait la terre. L’envie irrésistible de se baigner hantait de plus en plus Pierre... Le suroît était favorable, mais le Don faisait tant de détours qu'il fallut plusieurs fois se faire hâler. Je ne veux pas excuser ces violences, surtout envers... [Lire la suite]
Posté par hodges à 09:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,